PRIX DE LEADERSHIP BIRCHALL 2020

AVIS AUX MÉDIAS 2020

Un prestigieux prix de leadership sera remis à l’olympienne Beckie Scott à Calgary En savoir plus ici.

Le Prix de leadership Birchall est décerné par le Club des Collèges militaires royaux (CMR) du Canada en mémoire du commodore de l’air Leonard J. Birchall CM, OBE, DFC, OO, CD. Ce leader extraordinaire s’est illustré à titre d’ancien élève-officier du CMR de grand talent, d’officier de l’Aviation royale canadienne (ARC), d’ancien commandant du CMR Kingston, de colonel honoraire du 413e escadron et, jusqu’à son décès le 10 septembre 2004, de vice-parrain du Club des CMR. Le Prix de leadership Birchall commémore le leadership unique du commodore Birchall — la force d’affronter les difficultés ou l’adversité pour assurer le bien-être et la sécurité des soldats sous son commandement.

Il vise à entretenir cette tradition de leadership en rendant hommage à ses lauréats au nom d’un des plus valeureux leaders du Canada. Les candidats et les lauréats sélectionnés manifestent les qualités de chef (intégrité, responsabilité, courage moral) que le commodore Birchall a démontrées et enseignées tout au long de sa carrière. Le prix est décerné à des Canadiens de partout au pays depuis 2005. À ce jour, les lauréats sont les suivants :

  • 2005 – Mr. Art Smith – Calgary
  • 2006 – Général (ret) John de Chastelain – Calgary
  • 2007 – Major (Ret’d) Danny McLeod – Toronto
  • 2008 – Général (ret) Ray Henault – Winnipeg
  • 2009 – Général (ret) Rick Hillier – Calgary
  • 2010 – Mr. Chris Alexander – Kingston
  • 2011 – Force opérationnelle en Afghanistan – Edmonton
  • 2012 – Vice-amiral (ret) Larry Murray – Halifax
  • 2013 – Sénateur Joe Day – Kingston
  • 2014 – Sénateur Roméo Dallaire – Saint-Jean-sur-Richelieu
  • 2015 – Son honneur le maire John Williams – Trenton
  • 2017 – L’astronaute Chris Hadfield – Hamilton

Le prix se présente sous forme de bas-relief assorti d’une plaque de laiton gravée et du nom du lauréat. Il s’accompagne d’un parchemin encadré qui fournit une description du prix

Commodore de l’air Leonard J. Birchall CM, OBE, DFC, OO, CD

Le 4 avril 1942, alors qu’il est aux commandes d’un hydravion Canso, le chef d’escadron Birchall repère et signale une flotte navale japonaise s’apprêtant à attaquer Ceylan (maintenant appelé le Sri Lanka). Grâce au signalement de Birchall, les forces alliées ont réussi à repousser l’attaque, protégeant ainsi les navires de la flotte britannique.

L’avion du commodore de l’air Birchall est toutefois abattu, tuant trois membres d’équipage. Le pilote et les cinq survivants passeront les trois années et demie suivantes comme prisonniers de guerre japonais. En tant qu’officier supérieur, Birshall a démontré de véritables compétences de leader durant sa captivité. Dans le but de maintenir le moral des troupes et de préserver la dignité et la sécurité des détenus de rang inférieur, il a tenu tête à ses ravisseurs, risquant souvent sa propre vie et subissant des passages à tabac. Sa bravoure a inspiré d’autres prisonniers à suivre son exemple à leurs risques et périls.

Le commodore de l’air Birchall a obtenu son diplôme du Collège militaire royal (CMR) à Kingston en 1937. Il est devenu l’un des officiers doyens de l’Aviation royale canadienne, notamment à titre de commandant du CMR.

Le commodore de l’air Birchall a donné de nombreuses conférences sur le leadership et enseigné l’importance de l’intégrité (qui a donné aux autres l’assurance et le courage de suivre son exemple), de la responsabilité (ne pas blâmer les autres, mais accepter la critique au besoin) et du courage moral (se fier à son propre sentiment du bien ou du mal).

Articles connexes

Une solide fondation, et ce n’est qu’un début!

Reunion Weekend 2020

Charitable Giving and the Class of 1973 Secretary

Les clubs récréatifs : bien plus que du sport

Le Club de débat et d’affaires internationales du CMR remporte des prix à la simulation annuelle de réunion du Conseil de l’OTAN

L’équipe Kilimandjaro saluée au lunch de la division de Kingston